09/02/2014

PAGE D'ACCUEUIL

 

cvm3c

Photo CVM

 

 

MENU

 

 

Les Oiseaux Bleus

La Cerise

La Belle Oubliance

La Seconde Chance de Corentin

Glanes de mes errances

 

Cathédrale Blg

 

photo CVM

 

15:02 Écrit par CVM | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2014

GLANES DE MES ERRANCES

 GLANES ERRANCES cover Blog.jpg

Poésie lyrique  ©  Editions Chloédes Lys  (2012)

 

ISBN 978-2-87459-724-4

 

PRESENTATION DE GLANES DE MES ERRANCES

Le soleil, la mer, la montagne...

La ville, la campagne...

Le rêve, le cauchemar...

Le temps, l'au-delà et les dieux...

Mais surtout la femme et l'amour...

 

Dans ce recueil, l'homme s'arrête un peu. Rassemblant une brassée de souvenirs au parfum nostalgique ou au goût amer, il livre quelques échos d'une existence tant rêvée que vécue, un regard sur son passé, sans rancoeur contre la Destinée, avant de reprendre sa route d'esthète épicurien.

Hymne à la Beauté, à l'Amour et à la Vie, ce recueil lyrique à l'écriture soignée et à la métrique rigoureuse plaira aux amoureux de la poésie.

 

CVM

 

C1 c.JPG

  Photo CVM

 

 

 

18:33 Écrit par CVM | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/10/2011

LA SECONDE CHANCE DE CORENTIN

 

 

LA SECONDE CHANCE DE CORENTIN Roman  © Chloé des Lys (2008)

COR Blg 300
 

PRÉSENTATION DE LA SECONDE CHANCE DE CORENTIN

 

Corentin, jeune peintre tournaisien au talent prometteur, est sur le point de se marier. Mais quelques jours avant les noces, Aude, sa fiancée, se tue au volant de sa voiture.

Fou de douleur, le jeune homme tente alors de se suicider, mais des voisins l’arrachent à la mort in extremis.

Dans le coma passager où son geste de désespoir l’a plongé, nouvel Orphée, il reçoit du dieu des Enfers, la promesse qu’Aude lui sera bientôt rendue.

Corentin sort de son état d’inconscience le corps indemne, mais l’esprit malade : une succession de coïncidences troublantes et l’apparition dans sa vie du sosie de la femme disparue vont l’entraîner peu à peu vers la démence et le comportement criminel…

 

Commentaires :

La seconde chance de Corentin...

Un livre où se côtoient le réel et l'imaginaire, la vie terre à terre et le fantasme, au point de se mêler tellement que l'on ne sait plus très bien où finit l'un et où commence l'autre... Ni le lecteur ni le personnage principal, Corentin, ne le sait. Et pourtant, tout semble couler de source, comme si le lecteur ne pouvait que se poser les mêmes questions que le héros en même temps ou arriver à des conclusions identiques : QUI est cette Maud qui hante les jours et les nuits de Corentin ? Le double d'Aude, sa femme décédée, rencontrée fortuitement, ou sa réincarnation ? Tout le monde l'ignore, même elle, en définitive. Et au moment où le lecteur croit enfin, comme Corentin, avoir vu clair... voici le revirement, le coup de théâtre, qui fait douter de plus belle... Le tout raconté dans une langue soignée, avec un suspense digne des meilleurs écrivains policiers.

A lire sans attendre... Vous ne serez pas déçus!

 Firmine  

 in  Les coups de cœur du forum de Chloé des Lys du 12/03/2009

  

La seconde chance de Corentin…

 Je ne chercherai pas à concurrencer nos amis experts en «j’ai lu». Mais comme ce livre-ci m’a tenu compagnie toute une après-midi et m’a trotté dans la tête jusqu’au lendemain, c’est qu’il mérite que j’en dise quelque chose !

Tout d’abord, je l’ai ouvert dehors au soleil, et en ai tranquillement commencé la lecture. Le style fluide et élégant de Christian m’a fait avancer dans le récit, une page après l’autre, sans effort et toujours avec ce plaisir de lire « du bien écrit ».

Et puis j’ai été incapable de m’arrêter, je suis allée jusqu’au fatidique mot «FIN».

Et là, c’est une fin qui ne met fin à rien, qui au contraire amène la possibilité d’une histoire toute neuve. Mais quels mondes Christian nous fait-il traverser de sa plume irréprochable : la quiétude, la mort, les enfers, la douleur, la folie. Beaucoup de battements de cœur, à des rythmes différents. Des descriptions soignées qui vous prennent par la main et vous disent : «Tu as vu ? Regarde ! »

Merci merci pour ce grand voyage en grand style.

 Edmée De Xhavée

 in Les coups de cœur du forum Chloé des Lys du 1/09/2009

 

 

http://edmee.de.xhavee.over-blog.com

 

 

Failles et lueurs

 … Les thèmes chers à Christian Van Moer se déclinent avec force dans le nouvel ouvrage « La seconde chance de Corentin ». Le jeune héros, peintre au talent prometteur, est désespéré suite au décès accidentel de sa fiancée. Il tente de mettre fin à ses jours et deux chemins s’offrent à lui, Orphée d’aujourd’hui, en lien avec un maître des enfers.

La solide formation classique de Christian Van Moer s’offre dans une langue soignée, très travaillée. L’environnement et les situations baignent dans un creuset de mythes et de réalités, liés à l’histoire et à notre région.

 

Françoise Lison

 

In Christian Van Moer, failles et lueurs, Le Courrier de l’Escaut du 2/02/2010

 

J'ai lu La seconde chance de Corentin

Pour son troisième roman, l’auteur tournaisien convoque le Maître des Enfers auquel il confie l’orchestration de « La seconde chance de Corentin ».
Le récit débute plutôt mal pour le personnage principal, Corentin Delvigne : il va se suicider. Je ne vous dirai pas si l’aventure se termine bien : à vous de le découvrir.
C’est dans des décors typiques, une ambiance particulièrement soignée par l’auteur, que se déroule cette histoire -border line- enrobée de volutes sulfureuses, au gré de la passion amoureuse obsessionnelle d’un jeune homme -bien sous tous rapports- et totalement désespéré.
L’intrigue est convaincante et jusqu’au bout, le lecteur se posera la question fondamentale, clé de l’intrigue : « Alors, -Trois pépins-, ou pas ? ».
L’auteur a du style, un style, le sien : soigné, fouillé, précis, où la poésie côtoie régulièrement et sans rupture de tonalité, une prose plus directe au service de l’action. Les personnages et leurs comportements sont convaincants, hormis peut-être le portrait de Corentin Delvigne un peu trop stéréotypé au départ : il apparaît tel le prince charmant d’un conte de fée (beau, riche, intelligent, généreux, etc.). Néanmoins, très vite et heureusement, le jeune homme s’humanise.
Bref. C’est un roman très agréable à lire, le rythme est rapide, affranchi de longueurs fastidieuses, sans pour autant que soit sacrifiée l’élégance de l’écriture. Une histoire étrange bâtie sur une intrigue capable de garder le lecteur en éveil jusqu’au bout grâce à des indices semés là où il faut. J’ai vraiment bien aimé.

Josy Malet Praud.

 In Les coups de cœur du forum de Chloé des Lys du 1/02/2010

 http://lascavia.over-blog.com

 

NOTE DE LECTURE de Christine BRUNET

Une couverture qui interpelle et qui prend tout son sens dès les premiers chapitres : parfum de passion, parfum de suicide, odeur de souffre...

Croyez-vous qu'on puisse berner Hadès, revenir du royaume des morts en emportant sous le bras l'être aimé ?

Corentin y croit, lui, dur comme fer... et d'ailleurs, la réalité tend à lui prouver que tout est possible.

Le piège d'Hadès se referme-t-il alors ? Je dois dire que j'ai tremblé pour Corentin tant et si bien que je ai terminé le roman debout dans ma cuisine en tentant de surveiller en même temps mes quiches qui, d'ailleurs, ont pris un sérieux coup de chaud ! Mais je devais savoir, sans tarder... Impossible de différer la lecture des quelques pages clé de la fin.

Un livre passionnant, magnifiquement écrit, rempli d'émotions et de suspens... A lire ABSOLUMENT !


 Christine Brunet

 

16-10-2011

www.christine-brunet.com

 

    

13:44 Écrit par CVM | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |